Méridienne – Canal de la Sauldre

Jour 2 : Argent-sur-Sauldre – Canal de la Sauldre – Clémont – Brinon-sur-Sauldre

 
Au nord d’Argent-sur-Sauldre nous trouvons le canal de la Sauldre et la Sente Bleue.
 

Canal de la Sauldre à Argent

 

Sente bleue

 

Après la sente verte, la sente bleue

 

Sente bleue à Argent-Sauldre – Voir en plein écran

 
13h30 – Pique-nique au bord du canal
Nous nous arrêtons pour manger au bord du canal, au lieu-dit « La Bouinière »
 
14h30Sente Route bleue
Comme la berge du canal, labellisée « Sente Bleue » nous semble peu propice à des VTC un peu chargés, nous choisissons de suivre la D176 avant de retrouver le canal au lieu-dit « les petites fougères ».
 

Canal aux petites fougères

 
Cette fois-ci, les berges se prêtent mieux à nos montures. Nous rejoignons donc l’Etang du Puits par la Sente Bleue.
 

Plage de l’étang du puits

 
De l’Etang du Puits nous poursuivons notre route en longeant le canal par la Sente Bleue.
 

Sente bleue

 
Nous progressons difficilement car la berge est par endroit complétement défoncée. Ce qui nous oblige à mettre souvent pied à terre. Heureusement nous sommes sur la berge à l’ombre l’après-midi.
 

Sangliers ?

 
Nous irons finalement jusqu’à l’écluse de Chanteloup au nord de Clémont.
 

Sente bleue

 

Sente bleue vers l’écluse de Chanteloup

 
A l’écluse de Chanteloup, les berges nous semblent de nouveau peu adaptées à nos vélos, nous faisons le choix de quitter la « Sente Bleue » pour rejoindre Clémont par une petite route.
Nous rejoignons ensuite Brinon-sur-Sauldre par la D923.
 

De l’écluse de Chanteloup à Brinon-sur-Sauldre – Voir en plein écran

 
A Brinon-sur-Sauldre nous nous mettons à l’ombre dans un café, et attendons qu’il fasse un peu moins chaud (il fait 35°c).
 

Le Solognot

 

Brinon-sur-Sauldre

 
17h00 – par la Sologne
Notre projet initial était de suivre le canal de la Sauldre jusqu’à Lamotte-Beuvron et ensuite de prendre le train pour Orléans. Mais devant la difficulté à suivre la « Sente Bleue » et n’ayant pas trop envie de prendre le train avec nos vélos un dimanche, jour de grands retours, nous décidons de « couper » par la Sologne.
 

Brinon-sur-Sauldre – Chaon – Souvigny-en-Sologne – Vienne-en-Val – Sandillon – Orléans

 

Chaon

 

Souvigny-en-Sologne

 

Route de Brinon-sur-Sauldre à Orléans – Voir en plein écran

 
A Sandillon nous rattrapons l’itinéraire de la Loire à Vélo pour rejoindre Orléans.
Nous arrivons à Orléans vers 20h30. Nous sommes fin aôut, la nuit commence à tomber.
 

Arrivée à Orléans

 
 
Bilan de cette demi-journée.
 
C’est écrit en toutes lettres et c’est vrai. « La Sente Bleue » est destinée aux marcheurs et aux Vététistes ». Si à certains endroits, par temps sec, il est possible de rouler avec un VTC, ce n’est quand même pas un itinéraire pour nos vélos avec des bagages. Faire 20 kms de berge devient vite physique. En contrepartie nous avons apprécié le coté sauvage de l’itinéraire.
 
Le trajet de Brinon-sur-Sauldre à Orléans, s’est fait somme toute assez rapidement par des routes sans trop de circulation (pourtant c’était un dimanche jour de retour de congés). Et cela a été pour nous l’occasion de découvrir de jolis villages Solognots (Chaon, Souvigny) à l’écart des grands axes classiques.
 
D’Aubigny-sur-Nère à Orléans nous avons parcouru 94 Km.
A signaler que c’était un week-end beau mais très chaud avec des températures encore caniculaires.
 
Voici l’itinéraire (160 km) suivi sur ces 2 jours:
 

Exploration en région Centre – Val-de-LoireVoir en plein écran
 

 

La Solognote. Une véloroute perpendiculaire à la Méridienne à vélo – une idée saugrenue ?

 
Une véloroute parallèle à la future V46 (Vallée du Cher / Canal de Berry), perpendiculaire à la Méridienne à vélo (V48) qui partirait de Mer, qui rejoindrait Gien en empruntant l’itinéraire « La Sologne à vélo », la sente bleue, le long du canal de la Sauldre jusqu’à Argent-sur-Sauldre puis la Méridienne à vélo jusqu’à Gien constituerait un itinéraire de choix pour découvrir la Sologne.
 
– 130 km – soit 2 ou 3 jours de randonnée,
– une gare à chaque extrémité de l’itinéraire : Mer (relié à Blois ou Orléans / Paris). Gien (relié à Montargis / Paris ou Briare)
– une gare idéalement située à mi-parcours à Nouan-le-Fuzelier (relié à Orléans ou Vierzon)
– des campings le long de l’itinéraire
– une base de loisirs nautique avec l’étang du Puits
– permettant de concilier la visite du château de Chambord, la découverte de la Sologne (sa gastronomie et ces villages) et la visite de Gien (ou de Briare)
 
Sans compter la possibilité de faire une grande boucle Loire à véloSologne à vélo.
 
Voici ce que pourrait être cet itinéraire « Solognot » :
 

Véloroute « La Solognote » – Voir en plein écran
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.