Vierzon – Orléans. La Sologne à vélo du sud au nord.

Propositions d’itinéraires pour rallier Orléans depuis Vierzon

 
En effet, à date (août 2017), il n’existe malheureusement aucun balisage de type « véloroute » permettant de relier ces 2 villes. Ni de panneaux signalant des vélos.
Et traverser la Sologne, essentiellement composée de grandes propriétés privées n’est pas si simple. D’autant que les automobilistes ont plutôt tendance à se croire seuls sur ces petites routes et à rouler vite.
 
Aussi voici trois itinéraires possibles pour traverser ce grand espace forestier.
Pour l’agglomération d’Orléans, ces 3 variantes d’itinéraire utilisent la même piste cyclable, qui relie de façon sécurisée, le quartier de la Source au centre ville.
 
Les itinéraires partent de la gare de Vierzon et se terminent à la gare d’Orléans.

 

 
Itinéraire 1 – à l’ouest de la D2020
 
Cet itinéraire (en rouge sur la carte) long de 97 km se situe essentiellement à l’ouest de la Départementale 2020.
 
Il permet de visiter le château de la Ferté-Saint-Aubin. Et permet de rallier Orléans depuis la gare de La Ferté-Saint-Aubin.
Cet itinéraire emprunte des routes à faible trafic. Sauf pour les sections suivantes.
– D2076 (4,5 km) entre la gare de Vierzon et Mery-sur-Cher.
– D922 (2,6 km) avant d’arriver sur la Ferté. Cette route est classée en jaune en terme de trafic routier.
 
Il est possible de camper à la Ferté-Imbault et à la Ferté-Saint-Aubin.

Villes et villages traversés :
Mery-sur-Cher
La Ferté-Imbault
Saint-Vîatre
Chaumont-sur-Tharonne
La Ferté-Saint-Aubin
 

Itinéraire 2 – à l’est de la D2020
 
Cet itinéraire (en violet sur la carte) long de 98 km passe entièrement à l’est de la Départementale 2020.
 
Cet itinéraire emprunte des routes à faible trafic. Situé essentiellement en forêt, il passe par des villages typiques de la Sologne tels que Souvigny et Sennely.
 
Il passe à proximité de la maison du braconnage de Chaon et du domaine du Ciran.
Il est possible de camper à Nancay et à Sennely.
 
Pas de train possible avant Saint-cyr-en-Val.

Villages traversés :
Nancay
Souesmes
Pierrefitte-sur-sauldre
Chaon
Souvigny-en-Sologne
Sennely
Marcilly-en-Villette
Saint-Cyr-en-Val
 

Itinéraire 3
 
Cet itinéraire (en bleu sur la carte) long de 105 km est une variante de l’itinéraire 1. Il passe par les villes de Nouan-le-Fuzelier et Lamotte-Beuvron.
 
Il permet de rallier Orléans depuis les gares de Nouan-le-Fuzelier, Lamotte-Beuvron et La Ferté-Saint-Aubin.
En plus de la Ferté-Imbault et de la Ferté-Saint-Aubin, il est possible de Camper à Nouan-Le-Fuzelier.
Il passe à proximité du domaine du Ciran.
 
Depuis Nouan-le-Fuzelier, situé à mi-chemin entre Vierzon et Orléans, il est possible de rejoindre Mer ou Blois en suivant l’itinéraire de la Sologne à vélo.
 
Villes et villages traversés :
Mery-sur-Cher
La Ferté-Imbault
Lamotte-Beuvron
Nouan-le-Fuzelier
Vouzon
Ménestreau-en-Villette
La Ferté-Saint-Aubin
 

Quelques liens sur la Sologne :
Sologne Tourisme
Communauté de communes Coeur de Sologne

 
L’idéal serait que la région Centre Val-de-Loire et/ou les départements du Cher, du Loir-et-Cher et du Loiret s’approprient le sujet et équipe un de ces itinéraires.
D’une part avec un balisage (dans les 2 sens) mais aussi avec des panneaux « Partageons la Route entre vélos et voitures ».
 

 

 


 

 

Itinéraire 3 (bleu) dans le détail

 
j’ai parcouru Vendredi 29 septembre 2017 dans sa totalité (109 km) l’itinéraire bleu. Vous trouverez en cliquant sur les différents tronçons de l’itinéraire et sur les marqueurs situé sur la carte ci-dessous des photos et mes remarques sur ce parcours. N’hésitez pas à zoomer sur la carte !

 

 
Parti à 8h15 de la gare de Vierzon, je suis arrivé à la gare d’Orléans à 17h30.
Je me suis arrêté souvent pour prendre des notes et des photos et une heure pour manger à Lamotte-Beuvron.

Ce que j’ai bien aimé :

  • le parcours de Mery-sur-Cher à la Ferté-Imbault. Parcours avec des paysages variés (pas uniquement des bois) avec un léger dénivelé. Routes (D211, D76, D47) peu véhiculées.
  • les communes de la Ferté-Imbault et de Vouzon
  • Le château de la Ferté-Saint-Aubin

 
Ce que j’ai moins aimé :

  • la D2076 de Vierzon à Mery-sur-Cher (4 km avec 2 côtes). Pour un vendredi à 8h45, je n’ai pas trouvé qu’il y avait beaucoup de trafic. Par contre il s’agit d’une route sans bande d’arrêt d’urgence, ni de bas côté, qui est empruntée par des poids lourds.
  • la route de Lamotte-Beuvron à Vouzon (D101). Pas mal de voitures pressées.

 
J’ai emprunté la D923 (Route de Brinon-sur-Sauldre à Lamotte-Beuvron) au nord de Nouan-Le-Fuzelier entre 12h00 et 13h00. Il n’y avait pas spécialement beaucoup de trafic mais difficile de dire si c’est tout le temps comme cela. Une alternative à la D923, pour rejoindre Lamotte-Beuvron, serait depuis Nouan-leFuzelier de prendre la D44 puis la D55 et la D29. Itinéraire sûrement plus agréable, mais aussi légèrement plus long pour rejoindre Lamotte-Beuvron.

 
Voici une petite vidéo et quelques photos qui retrace le parcours :
 

 

Premières conclusions:

Il s’agit là d’un premier itinéraire possible avec les avantages et les inconvénients suivants :

Avantages:

  • A l’exception de Salbris, ce parcours dessert toutes les gares de la ligne SNCF Vierzon – Orléans
  • Il passe par les centres économiques de la Sologne (Nouan-le-Fuzelier, Lamotte-Beuvron, La Ferté-Saint-Aubin) ce qui offre plus de possibilités en matière d’hébergement et de restauration.

Inconvénients:

  • Pour rejoindre Mery-sur-Cher, on est obligé d’emprunter la D2076 sur 4 km.
  • De la même façon, il est difficile de rejoindre (ou de sortir) de Lamotte-Beuvron sans emprunter des routes véhiculées (D923, D101).

 

Les tronçons qui peuvent, selon moi, être définitivement retenus:

  • Mery-sur-Cher à La Ferté-Imbault
  • La Ferté-Saint-Aubin à Orléans

 


Itinéraire 1 (rouge) et quelques détours

 
Vendredi 13 octobre 2017 je suis parti en reconnaissance du tracé rouge.
Je suis parti à 9h00 de Nouan et je suis arrivé tranquillement vers 17h00 à Orléans. Trajet de 92 km jusqu’à la gare de Fleury-les-Aubrais au nord d’Orléans.

Ci-dessous le parcours et la vidéo qui retrace le parcours :

 


 

 

A l’occasion de cette sortie j’ai pu parcourir l’itinéraire de la liaison Nouan-le-FuzelierD49.
Ce parcours emprunte la D48 jusqu’à l’entrée du GR. Ensuite il faut prendre le GR en direction de la Ferté-Beauharnais. Le chemin est très praticable en VTC et de courte distance (2,2 km) avant de rejoindre la D49.

Bizarrement ce tronçon (D49 – D48) n’est pas intégré à l’itinéraire « Sologne à vélo« . Ce qui est dommage car l’itinéraire « Sologne à vélo » pourrait se finir à Nouan-le-Fuzelier plutôt que au niveau de la D49. A voir avec le Département Loir-et-Cher.

Ensuite, contrairement à ce que j’avais prévu de faire (le matin en me levant), plutôt que de partir vers le nord en suivant l’itinéraire rouge pressenti, j’ai « poussé » jusqu’à Saint-Viâtre (Joli village Solognot – Eglise avec un clocher tors) par la D49.

A Saint-Viâtre à la maison des Etangs (Eco-musée) on m’a fait l’éloge de l’itinéraire « la route des étangs » (circuit 17) au départ de Marcilly-en-Gault (encore un peu plus au sud). Je m’y suis donc rendu (Vielle maison à ossature en bois et église du 12ième siècle) et de là j’ai enchaîné :

  • la « route des étangs » (circuit 17) de Marcilly-en-Gault à La D63 (petite route très agréable qui passe entre de nombreux étangs.)
  • l’itinéraire de liaison jusqu’à l’itinéraire « La sologne à vélo » à La Ferté-Beauharnais (chemin)
  • l’itinéraire « La sologne à vélo » jusqu’à l’itinéraire de liaison vers le circuit « Villages de légendes » (circuit 15) (chemin)
  • l’itinéraire « Villages de légendes » jusqu’ à Yvoy-le-marron (chemin puis petite route)

Plus de détails sur ces boucles cyclables en Sologne ici : http://www.chateauxavelo.com/decouvrir-les-parcours/tous-les-parcours

 
J’ai beaucoup apprécié l’itinéraire de Marcilly-en-Gault jusqu’à Yvoy-le-marron (tranquillité, paysage d’étangs, bruits de la forêt). Il emprunte uniquement des petites routes et des chemins. Pas ou très peu de voitures.

 
Il présente toutefois (à mon grand regret), je pense, 2 inconvénients :

  • Il emprunte trop de chemins pour un vélo équipé de pneus fins ou pour un vélo lourdement chargé avec des sacoches. Je ne sais même pas si c’est praticable par temps de pluie.
  • Il passe trop à l’ouest de Nouan-le-Fuzelier. Ce qui porterait à 16 km la liaison pour rejoindre Nouan.

C’est vraiment dommage car c’est l’unique parcours sud-nord entre Marcilly et Yvoy-le-Marron qui permet vraiment de ne pas être avec des voitures.

 

A partir de Yvoy-le-marron j’ai repris l’itinéraire rouge jusqu’à La Ferté-Saint-Aubin. Il emprunte la D107, qui ne m’a pas semblé particulièrement véhiculée (à 13h45) puis la D922.

On emprunte la D922 sur 2,6 km. Il y a davantage de véhicules. Pour éviter d’emprunter la D922, la seule alternative possible, serait d’emprunter le GR3C (GR de pays de Sologne) jusqu’au Château Villaine. Puis de là, rattraper au nord la route des Trays. Route qui rejoint La Ferté-Saint-Aubin. Cette variante d’itinéraire fait 9,2 km dont 2,5 km non-asphalté.

A partir de la Ferté-Saint-Aubin, le tracé est commun à celui de l’itinéraire bleu.

 

Itinéraire VierzonOrléans retenu

 
Voici au final l’itinéraire retenu avec la liaison vers Nouan-le-Fuzelier.

L’itinéraire est désormais possible dans les 2 sens (Orléans – Vierzon ou Vierzon – Orléans).

A noter que le tracé VierzonMery-sur-Cher a été modifié pour éviter d’emprunter la D2076.
Il longe désormais le cher et emprunte en partie un chemin sur 1,7 km.

 

Vous trouverez en cliquant sur les différents tronçons de l’itinéraire et sur les marqueurs situés sur la carte ci-dessous des photos et mes remarques sur ce parcours. N’hésitez pas à zoomer sur la carte !

 


 

L’itinéraire fait 104 km si on le fait d’une traite sans halte à Nouan-le-Fuzelier.
Et 118 km avec une halte à Nouan-le-Fuzelier. 58 km de Vierzon (Gare) à Nouan-le-Fuzelier et 60 km de Nouan-le-Fuzelier à Orléans (Gare).

– Vierzon – La Ferté-Imbault : 30 km
– La Ferté-Imbault – Nouan-le-Fuzelier : 28 km
– Nouan-le-Fuzelier – La Ferté-Saint-Aubin : 34 km
– La Ferté-Saint-Aubin – Orléans : 26 km

 
Cet itinéraire :

  • emprunte autant que possible des petites routes en évitant les routes à fort trafic.
  • évite les chemins forestiers qui restent impraticables pour les pneus fins
  • Donne accès aux gares de Nouan-le-Fuzelier, La Ferté-Saint-Aubin, Saint-Cyr-La-Source
  • traverse des villages typiques de la Sologne
  • dispose d’hébergements notamment un camping à La Ferté-Imbault, Nouan-le-Fuzelier et la Ferté-Saint-Aubin.

 
Les points négatifs de cet itinéraire sont :

– la D922 (trafic important) sur 2,6 km avant d’arriver à la Ferté-Saint-Aubin. La seule alternative pour éviter cette section consiste à emprunter la variante par le GR3C. Variante qui emprunte un chemin sur 2,5 km. Donc plus difficile en hiver ou par temps de pluie.

et dans une moindre mesure :

– la liaison vers Nouan-le-Fuzelier qui emprunte un chemin forestier sur 2,2 km. Il suffirait que cette section de GR soit intégrée dans l’itinéraire « Sologne à Vélo » et soit entretenue spécifiquement.
– l’itinéraire le long du Cher pour rejoindre Mery-sur-Cher passe par un chemin non asphalté de 1,7 km. Ce point n’aura plus lieu d’être une fois le canal de Berry aménagé.

 
Voilà. Reste maintenant le plus difficile : faire baliser cet itinéraire (Trans-Sologne ?) avec les panneaux qui vont bien (partageons la route) pour apaiser un peu la circulation. Histoire de pouvoir traverser à vélo la Sologne en toute sécurité.

 

Ci-dessous les liens pour télécharger les fichier GPX correspondants à l’itinéraire retenu :

 
 

Si vous souhaitez apporter des compléments ou faire des retours sur cet itinéraire n’hésitez pas à commenter cette page.

 
 

8 réactions sur “Vierzon – Orléans. La Sologne à vélo du sud au nord.”

  1. « la liaison vers Nouan-le-Fuzelier qui emprunte un chemin forestier sur 2,2 km. Il suffirait que cette section de GR soit intégrée dans l’itinéraire « Sologne à Vélo » et soit entretenue spécifiquement. » Cette liaison est intégrée à « Sologne à Vélo » depuis longtemps ! Par contre, je la trouve guère entretenue et non praticable par des vélos routes.
    L’ensemble de l’itinéraire décrit est accessible sans problème à vtc mais plusieurs portions ne le sont pas avec un vélo à pneus étroits (type vélo dit « de course »). C’est aussi le gros problème de la « Sologne à Vélo ».

    1. En fait sur la D29 il y a un panneau « Sologne à vélo » qui indique la direction vers Nouan-le-Fuzelier. Mais sur les cartes « officielles », la route finit sur la D49.

      Je suis d’accord, l’itinéraire ‘Sologne à vélo » et plus généralement les boucles de Sologne ne sont pas toujours accessibles à des vélos de courses. Plutôt fait pour les VTC et VTT.
      C’est la raison pour laquelle, pour l’itinéraire Vierzon – Orléans, je préconise de rester (sauf exceptions justifiées) sur les routes asphaltées.
      Mais c’est vraiment dommage car les boucles telles que la route des étangs sont superbes et tranquilles.

      1. Il y a eu des problèmes (que je qualifierai de « politiques ») pour la simple mise en place des itinéraires de la Sologne à Vélos sur la comm.comm. Coeur de Sologne. Les panneaux sont en place (j’habite sur l’itinéraire). C’est maintenant fonctionnel depuis un an environ mais les cartes n’ont pas été mises à jour.
        La route des étangs entre Marcilly-en-Gault et la Ferté-Beauharnais est praticable sans problème par les vélos de course… à condition de ne pas rouler le « nez dans le guidon » (mais ce ne semble pas être le but de l’itinéraire proposé).

  2. L’itinéraire violet est très beau, mais ça passe loin des grandes bourgades. Loin des commerces et des hébergements.
    La distance totale ne permet pas au plus grand nombre de réaliser cet itinéraire en une seule journée de pédalage.
    Je propose de ne pas le conserver (sauf dans une rubrique à imaginer).

    Après le choix sera plus aisé entre les deux tracés restants: le rouge et le bleu.

  3. Très bonne réflexion.
    Il me semble que l’itinéraire bleu est bien supérieur aux autres; Pour plusieurs raisons:
    * bonne desserte des gares dans un secteur assez isolé
    * j’ai l’impression que cet iti passe par des villes de moyenne importance avec hôtellerie et restauration.
    * réparateurs vélos. etc.

    On peut marquer tout ça sur la carte ??
    L’itinéraire violet doit être sublime mais réservons le aux aventuriers.

    Remarque: dans un an ou deux (ou trois) il sera possible de relier Vierzon à Méry via le canal de Berry. Tu peux le marquer déjà car ça roule (un peu pour l’instant)

    1. Oui, un certain nombre de points d’intérêt (logement, restauration, vélociste, …) peuvent être rajoutés sur la carte.

      L’itinéraire violet emprunte essentiellement des petites routes en forêt. Il agréable (surtout par temps chaud) mais pourrait paraitre à certains monotone. Il traverse par contre de très beaux villages Solognots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *