La Sologne à vélo

Au programme aujourd’hui 25 mai 2017, l’itinéraire « La Sologne à Vélo ».

Pour cela, je me rends à Mer en train.

La première particularité de l’itinéraire « La Sologne à vélo » c’est qu’il commence en pleine forêt au nord de Dhuizon et à l’est de Thoury.

Et ce n’est pas un hasard si il commence là. En fait ici se termine la Communauté des Communes de la « Sologne des Etangs ». Plus au nord, commence la Communauté des Communes du « Grand Chambord ». Et si la première a investi dans le balisage de cet itinéraire à vélo, ce n’est pas le cas semble-t’il de la seconde.
Dommage car un itinéraire jalonné à partir de Crouy-sur-Cosson ou de Muides-sur-Loire aurait le mérite de la simplicité.

 

 
 

La Loire
Saint-Dyé-sur-Loire

 

Cela dit, avant de rejoindre le point de départ de l’itinéraire, je vais en profiter pour passer par Chambord.

 

Chambord – côté nord
Chambord – côté sud

 

Pour rejoindre l’itinéraire « La Sologne à vélo », depuis Chambord, je rejoins Thoury.
Puis, sur la D22 au niveau de l’allée des Coudrays, il faut prendre la route forestière sur la gauche. Un panneau « Crouy / Cosson » à vélo indique la direction à prendre.

 

 
 

Carrefour D22 / Circuit 10
Allée des Coudrays

 

Un peu plus loin, après la ferme des Grands Coudrays, à un carrefour, Crouy-sur-Cosson est indiqué à gauche.
L’itinéraire « La Sologne à vélo » part lui sur la droite.

 

Ferme des Grands Coudrays
Sologne à vélo – vers la D13

 

L’itinéraire emprunte des chemins forestiers de bonne qualité. Maintenant il est vrai qu’il fait beau et surtout sec.
En hiver je ne suis pas sûr que le chemin soit aussi praticable avec un vélo de randonnée.

Un peu après avoir coupé la D104 qui mène à Montrieux-en-Sologne, l’itinéraire passe par l’étang de Beaumont. Cet étang constitue une réserve ornithologique importante. Je profite pendant un moment de l’observatoire pour observer les oiseaux.

 

Etang de Beaumont
Etang de Beaumont

 

 
Arrivé vers 12h00 à Neung-sur-Beuvron, je fais une halte pour manger (pique-nique) et prendre un café.
Peu après après Neung, l’itinéraire longe l’étang du Beaufray qui offre de beaux points de vue également.

 

Etang du Beaufray

 
Au delà de Neung et jusqu’à la D123, l’itinéraire emprunte pratiquement que des chemins forestiers. Ce qui est très agréable.

Arrivé à la D123, plutôt que de poursuivre l’itinéraire de la Sologne à vélo jusqu’à la D49 en direction de Nouan-le-Fuzelier, je choisi de remonter plein nord vers Chaumont-sur-Tharonne.

 

Chaumont-sur-Tharonne

 
De Chaumont-sur-Tharonne pour rejoindre la Ferté-Saint-Aubin, je n’ai pas d’autre choix que d’emprunter la D922. Ce qui me change des chemins forestiers que je viens de parcourir.

Arrivé à la Ferté-Saint-Aubin, comme j’ai un peu de temps avant de prendre un train pour Orléans, je vais faire un tour au château, qui est au nord de la ville.
 

 

Château de la ferté-Saint-Aubin
Château de la ferté-Saint-Aubin

 

 
Vers 17h00 je suis de retour à la gare, le compteur marque 85 km pour la journée.

L’itinéraire « La Sologne à vélo » est une randonnée facile et agréable. Souvent dans les bois, le parcours longe de beaux étangs. Il permet de découvrir la Sologne en empruntant pratiquement que des chemins forestiers.

Pour être davantage connu, l’itinéraire mériterait d’être fléché de Mer (ou de Muides-sur-Loire) à Nouan-le-Fuzelier.

 

 

 
Quelques liens pour vous aider à préparer vos randonnées en Sologne :

– La fiche « La fiche Sologne à vélo » du site « Ma Rando vélo » de la région Centre-Val de Loire
– les boucles cyclables proches de Chambord. Avec notamment les circuits 15 (Villages de légendes) et 17 (La route des étangs).
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *