Propositions de boucles cyclables à l’est d’Orléans


Dans le cadre de la révision du plan vélo, la métropole d’Orléans a organisé des ateliers participatifs.

Après avoir collaboré à un atelier lors de la première session en novembre j’ai participé à un deuxième atelier le samedi 16 mars à Saint-Jean-de-Braye.

J’ai cette fois-ci contribué à l’atelier « Loisirs et Tourisme ».

Nous étions 4 cyclistes de l’agglomération, avec 2 chargés de mission du département Mobilités de Orléans-Métropole et 2 consultants du cabinet d’études Inddigo .
 
 
 

L’objectif de cet atelier était de regarder au niveau du territoire de la métropole :

– quelles boucles cyclables « Loisirs » & touristiques pouvaient être mises en place.

– quels équipements mettre en place sur ces itinéraires.
 

Connaissant bien les besoins des cyclotouristes et les petites routes de l’agglomération, j’ai notamment fait la promotion des points suivants :
 

Équipements:
 
– Mise en place d’une bagagerie sur le quai du Roi pour les cyclotouristes qui visiteront le centre-ville d’Orléans.

– Mise en place d’une station Gonflage – de tables – Électricité (Recharge de batterie VAE) – Toilettes à Chécy au carrefour entre l’EuroVelo 3 (Canal d’Orléans) et la Loire à vélo Nord
 

Itinéraires :
 
– Aujourd’hui les habitants de Chanteau, pour rejoindre le centre-ville d’Orléans sont obligés d’emprunter la D101 qui est une départementale dangereuse pour les cyclistes.

J’ai donc proposé de relier, via une piste cyclable, le bourg de Chanteau à la boucle cyclable en forêt. Ce qui permettrait de rejoindre de façon agréable non seulement Chanteau, mais aussi plus au nord, via la route forestière de la Pervenche, Bougy-lez-Neuville ou Loury.
 

– Mise en place d’une boucle cyclable (jalonnement) à l’est entre Mardié – Boigny – Combleux – Bou – Mardié

– Mise en place d’un itinéraire (jalonnement) entre la Loire à vélo Nord et le parc de Charbonnière & la boucle en Forêt

– Au sud de la Loire, mise en place d’un itinéraire (jalonnement) entre Saint-Cyr-en-Val et la Loire.

 

 
Annotation des cartes de la métropole lors de l’atelier vélo du 16 mars 2019

Comme cet atelier a été bien court pour creuser de tels sujets, j’ai pris le parti de rédiger un document pour chacun de ces sujets.
 

Pages et documents qui ont été (ou qui seront) transmis au cabinet d’études Inddigo et au service mobilités de Orléans-Métropole.

 

Les documents seront donc les suivants :

– Éléments pour une piste cyclable Chanteau – Semoy

– Propositions de boucles cyclables dans l’est de la métropole d’Orléans

– Proposition pour une boucle au sud-est de la métropole d’Orléans

 

>> Cette page présente les propositions de boucles cyclables pour l’est de l’agglomération.

 

[Edit du 26 mars 2019] Ces propositions de boucles ont été intégrées dans le schéma d’intention du plan vélo de la métropole d’Orléans.
 
[Edit du 13 Juillet 2019] Lire l’article Plan vélo métropole d’Orléans pour voir les boucles cyclables retenues dans le schéma d’intention – Voir la carte des itinéraires loisir.

 
Ce dossier résulte d’un travail collectif dans la mesure où je n’ai fait que « compiler » les itinéraires des nombreuses sorties vélos réalisées hebdomadairement avec un groupe de cyclistes. Vous pouvez d’ailleurs trouver d’autres possibilités de boucles sur cette page.
 
 

Comment définir une grande boucle cyclable ?

 

Voici les critères et les éléments qui m’ont guidé pour choisir l’itinéraire des boucles cyclables :

– En dehors des zones à 30 (typiquement dans les centre-villes), l’itinéraire doit être sécurisé, pour permettre à des familles avec des enfants, de parcourir les boucles proposées. Ce qui signifie que si l’itinéraire emprunte, même sur une courte distance, une route dont le trafic est > 500 véhicules / jour, alors l’itinéraire doit, soit disposer d’une piste cyclable, soit devra pouvoir être aménagé en conséquence.

– L’itinéraire doit être le plus agréable possible, le plus varié par ces paysages et proposer des points d’intérêt pour le cycliste.

– Plusieurs boucles de distance différente doivent être proposées pour correspondre à tous les niveaux.

– Les boucles doivent se limiter aux communes de la métropole d’Orléans.

– La boucle cyclable commence (et finit) place du Martroi à Orléans. Il s’agit là d’un choix arbitraire et personnel, qui n’a aucune justification.
 
 

 

Une grande boucle cyclable à l’est d’Orléans

 
Après avoir étudié plusieurs scénarios, voici la boucle cyclable qui me semble la plus pertinente :
 


Sur la carte vous pouvez afficher / masquer les calques pour avoir le détail d’un itinéraire précis.

En survolant les épingles bleues, vous pouvez découvrir les quelques points d’intérêt que j’ai pu noter. J’en oublie probablement.

Les épingles rouges signalent les endroits où des aménagements seraient souhaitables pour assurer la sécurité des cyclistes.
 
 

Description de l’itinéraire

 
– Pour sortir d’Orléans à l’est, en dehors des quais de Loire, la seule rue qui soit agréable est la rue Saint Marc suivie de la rue aux Ligneaux.

J’ai volontairement écarté une sortie nord-est par la piste cyclable qui longe le boulevard des droits de l’Homme. Piste cyclable bien conçue pas mais spécialement agréable à parcourir du fait du bruit et de la pollution.

– Ensuite pour rejoindre le bourg de Semoy, je propose d’emprunter la piste cyclable qui longue l’avenue Denis Papin. C’est clairement la partie la moins bucolique de l’itinéraire, puisqu’on traverse la zone industrielle de Saint-Jean-de-Braye. Mais cet itinéraire est sécurisé, arboré et plutôt calme , notamment le week-end.

La Loire à Bou

– A partir du centre de Semoy jusqu’à la D2152  (au nord de Dior) l’itinéraire suit la boucle cyclable en Forêt.

– A partir de la D2152, on suit le chemin à l’ouest de la rue de la Motte aux Saulniers, de façon à rejoindre le cimetière de Boigny-sur-Bionne puis on traverse la Bionne et le bois des Glands.

– Au nord du hameau des Epoisses, on emprunte en partie la D124. Idéalement il faudrait aménager le chemin de la Balivière pour rejoindre la D8 en toute sécurité.

– On évite la D8 en suivant la rue de la Verdelle. Ensuite l’itinéraire, pour rejoindre Mardié, emprunte la rue des Breteaux jusqu’au canal d’Orléans (Jonction avec EuroVelo 3) et le pont aux moines.

– Dans Mardié, on passe devant la mairie et l’obus de 1870 de l’église Saint-Martin pour ensuite continuer vers la ferme de Latingy (Jonction avec EuroVelo 6 – Loire à vélo Nord)

– On suit ensuite la Loire pour rejoindre le port de la Binette à Bou.

– De là, toujours en longeant la Loire, on rejoint le bourg de Chécy (Pont de mardié – Lavoir)

– Puis on longe le canal d’Orléans jusqu’à Combleux. Le tracé indiqué sur la carte suit l’actuel chemin de halage. La boucle devra elle suivre l’EuroVélo 3 (l’itinéraire sera peut être différent).

– A Combleux, on passe au niveau de l’écluse de la Patache (jonction de la Loire et du canal d’Orléans)

– Ensuite en longeant la Loire on rejoint l’ancien bourg de Saint-jean-de-Braye

– Puis toujours par les quais de Loire, place de Loire à Orléans.

– De là on remonte via la rue de la Poterne et la rue de Bourgogne vers la place du Martroi. Le tracé dans Orléans même devra être adapté en fonction des aménagements à venir pour sécuriser au maximum l’itinéraire. Il s’agit là que d’une proposition.
 
 

Cette boucle accessible depuis quasiment toutes les communes situées à l’est de la métropole permet :

Canal d’Orléans à Chécy

– de voir le centre historique d’Orléans,

– les vergers de Semoy et un (petit) bout de la forêt d’Orléans via la boucle cyclable en forêt

– d’accéder au parc du château de la Charbonnière,

– de rejoindre le canal d’Orléans à l’écluse du pont-aux-moines via le bois des Glands et la rue des Breteaux

– de traverser le bourg de Mardié et de suivre la Loire dans le méandre de Bou,

– de longer le canal d’Orléans jusqu’à l’écluse de Patache avec la jonction Loire – canal d’Orléans,

– de revenir sur Orléans, par les quais de Loire.
 
 
 

 

Une grande boucle et des sous-boucles

 

Bien sûr cette boucle de 44 km peut sembler trop longue à certains, c’est pourquoi il convient de la couper par un ou deux itinéraires intermédiaires.
 

1/ Le premier itinéraire pourrait être un itinéraire nord-sud qui relierait le parc de La Charbonnière à la Loire.   [Modifié le 12 avril 2019]

Cet itinéraire (en bleu sur la carte) emprunte, du sud au nord, la rue de la Bédinière puis le chemin de la rue de la Bionne (Saint-Jean-de-Braye). Ce chemin est parallèle à la Bionne. Il passe sous la D2060 via un tunnel pour rejoindre le bourg de Boigny-sur-Bionne.

On rejoint ensuite facilement le parc de la Charbonnière ou le centre-bourg de Boigny par des pistes cyclables.

La piste cyclable qui existe sur le trottoir le long de l’avenue Pierre Curie devra néanmoins être améliorée pour assurer une liaison propre entre la route de Bionne (Combleux) et la rue de La Bédinière (Saint-Jean-de-Braye).

La jonction avec la grande boucle se fait :

– au sud au niveau de l’écluse de la Patache (Jonction Loire – Canal d’Orléans)

– au nord, au niveau du rond point de la Motte au Saulniers, un peu avant le parc de La Charbonniere.

Cet itinéraire nord-sud fait 5.8 km.
 

2/ Le deuxième itinéraire est lui constitué par la future EuroVelo 3, le long du canal d’Orléans, entre le Pont-aux-Moines et le pont de Mardié à Chécy.

 
 

Au final nous aurions donc avoir 3 sous-boucles :

– A l’ouest une boucle de 24.3 km (en violet clair) : Orléans – Semoy – Boigny – Combleux – Saint-Jean-de-Braye – Orléans

– Plus à l’est une boucle de 19.2 km (sans la boucle de Bou) (en rouge clair) : Boigny – Mardié – Bou – Chécy – Combleux – Boigny

– Et enfin au sud-est : la boucle de Bou de 12.5 km (en vert clair)
 
 

Sur la carte vous pouvez masquer les calques pour avoir le détail d’un itinéraire précis.

Sont aussi représentés sur cette carte :

– l’EuroVelo 3, le long du canal d’Orléans

– l’EuroVelo 6, Loire à vélo sur la rive sud

– l’EuroVelo 6 – Loire à vélo Nord (via le futur pont de Mardié)

 
 

En vidéo et en photos …

 
Voici le parcours de la boucle, avec un départ et une arrivée depuis le bourg de Semoy, sous la forme ludique d’une vidéo :

 
 
  

Et pour découvrir l’itinéraire (au départ de Semoy) sans quitter son fauteuil, démarrez le diaporama ci-dessous en cliquant sur  la flèche en haut de l’écran.

 


Utilisez le mode diaporama [Flèche en haut de l’écran] – Toujours suivre l’itinéraire en bleu
 

 

 

Quel coût pour la métropole ?

 
Les éléments qu’il convient de chiffrer sont les suivants :

– le jalonnement proprement dit. C’est à dire tous les panneaux indiquant la direction (dans les 2 sens du parcours) mais aussi les panneaux indiquant des points d’intérêt et des connexions avec d’autres itinéraires.

– l’ajout de panneaux pour signaler la présence possible de cyclistes

– l’aménagement du chemin de la Motte aux Saulniers

– et si c’est techniquement possible, l’aménagement du chemin de la Balivière et la réfection de la piste cyclable à la sortie du hameau des Epoisses

 

Au final, avec l’aménagement du chemin de la Balivière, on peut estimer le coût de la boucle (sous-boucles comprises) à 280 000 €.

Soit à peu de chose près, un peu moins de 1€ par habitant de la métropole (288 000 habitants). Le détail des estimations est précisé dans le fichier pdf (NB: en cours de rédaction).

Sans aménagement du chemin de la Balivière, le coût est évalué à 230 000 €.

 

Quel bénéfice pour la métropole ?

 

Ecluse de la patache

Contrairement à une véloroute, la boucle cyclable a vocation à être empruntée par les habitants de l’agglomération. Il ne faut donc pas escompter rentabiliser l’investissement. En tous cas pas par le tourisme.

Non, le bénéfice est probablement à trouver dans le fait de la pratique du vélo en famille, la lutte contre la sédentarité, le maintien en bonne santé et le bien-être des Orléanais.

Mais pour cela il convient de mettre en place ce type de grande boucle sécurisée , pour développer la pratique du vélo dans le cadre des loisirs.

 
 
 
 

 

Si vous voulez tester ces boucles, voici disponible en téléchargement les tracés gpx correspondants:

 
 
Orléans est - Grande boucle cyclable (28 téléchargements)

 
 
Orléans est - Boucle de Bou (28 téléchargements)

 
 
Orléans est - Boucle est (30 téléchargements)

 
 
Orléans est - Boucle ouest (29 téléchargements)

 
 
 
Si vous avez des remarques ou des suggestions à faire ou si tout simplement cette idée de grande boucle vous séduit, alors n’hésitez pas à donner votre avis ou à le faire savoir.
 
 
 

2 réactions sur “Propositions de boucles cyclables à l’est d’Orléans”

    1. Merci pour cette vadrouille.

      J’ai un moment envisagé de passer par les rues d’Ambert et du Nécotin pour rejoindre Semoy. Mais avec une famille et des enfants cela ne me semble pas raisonnable. C’est pour cette raison que je préconise plutôt d’emprunter l’avenue Denis Papin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.